mandala photo



réalisations

spectacles - mises en espace - éditions




EXPOSITIONS ANIMATIONS
"JEUX DE L'ÊTRE"

Renouvelée à chaque fois en fonction de l'espace disponible et de l'inter-action avec les partenaires organisateurs.
Les photographies tirées sur toile sont suspendues dans des paravents disposés en arcs de cercle.
Un jeu de cartes photos et une table ronde permettent une expérimentation particulière du jeu de la création.






EXPOSITION
"DE L'HUMUS À L'HUMAIN"

"HUMUS - HUMANITÉ - HUMILITÉ - HUMIDITÉ
Il faut abolir nos arrogances et méditer sur un des éléments les plus mystérieux de la vie et qui rend la terre féconde : l'humus. Celui-ci est issu de la dégradation des matières organiques. Il est ce qui relie vie et mort au nom d'un principe intangible dont nous tenons notre propre existence.
Humus - humanité - humilité - humidité sont indispensables.
Celui qui comprend cela comprend la terre et son magnifique magistère.
De toute façon il n'y a pas le choix. On est sommé de le faire ou de disparaître."
Pierre Rabhi




De même que nous sommes «poussière d'étoiles», notre corps est un composé à la fois minéral, végétal et animal. Par une plongée photographique dans la matière vivante, j'explore la continuité des règnes, leur imbrication subtile. Je tente de restituer tendresse et émerveillement pour la «peau du monde» scintillant sous la lumière.
Mon objectif est de transmettre des qualités particulières de matière et de lumière et d'en constituer une palette, un miroir diffracté où chacun peut reconnaître des facettes de lui-même.
Joie d'être et silence sont là, au coeur de la tourmente, quelles que soient les douleurs et les étapes des processus de transformation. Je souhaite que mes images soient un appel et une aide à garder le contact avec le «meilleur de soi», au service du «meilleur de tous».
Ce travail commencé en 1997 s'est déployé pendant 7 ans en ce qui concerne la prise de vue, et se prolonge toujours en tant que scénographie.
Technique et émotion : L'essentiel de ces photos est réalisé a l'aide d'un objectif à grande ouverture (f1,2 et f1,4) monté sur bague allonge. Cette technique produit une qualité de flou particulière liée à la diffraction de la lumière ; le résultat peut toucher profondément en ce qu'il nous reconnecte aux émotions de découverte de la petite enfance.
Compositions : Les photos sont associées en ensembles de 3, 6, 9 ou 12 images constituant des séquences et une forme de kaléidoscope. Ces compositions permettent de s'immerger dans un contexte cohérent, d'explorer une association de sensations et les qualités uniques de cet instant-là.
présentation des tirages sur sur papier pur chiffon : La présentation de ces tirages est une création, pas de cadre, pas de verre mais une épaisse feuille de papier pur chiffon faite à la main. L'atelier de taille douce de Jean-Philippe Boucher a réalisé ces supports en y imprimant une «cuvette» dans laquelle le tirage photo brillant apparaît comme une enluminure émaillée sur un fond calme et sensuel.


SCENOGRAPHIE D'EXPOSITION
"MAISON DES ENERGIES RENOUVELABLES"

Moulin de Masméjean / Maison des énergies renouvelables
Ouvert au public depuis l'été 2010 Renseignements www.ardeche-otcevenneetmontagne.com



Cette maison thématique tire parti d'un ancien bâtiment industriel utilisant l'énergie hydraulique d'un cours d'eau de montagne pour faire fonctionner une scierie et deux moulins à farine.
La restauration complète du bâtiment et de certains mécanismes d'origine à été effectuée dans le but de refaire fonctionner le moulin à titre démonstratif, tout en aménageant un espace consacré à une pédagogie ludique à l'attention des différents publics de ce type d'établissement.

La scénographie de cet espace s'articule autour de nombreux objets d'expérimentation.
- Une maquette interactive sur le thème de l'habitat bioclimatique permet de tester soi-même les conséquences de l'orientation d'une maison par rapport au soleil.
- Deux «Montures», grands animaux mythiques et mécaniques que l'on chevauche pour produire des flux d'énergie. L'une élève de l'eau, l'autre souffle de l'air, chacune permet de mesurer l'effort physique nécessaire à la production d'énergie et de prendre conscience que l'individu est désormais responsable des conséquences de sa part de consommation d'énergie.

Différents matériels actuels, capteurs solaires, éoliennes, chaudière reliés à des compteurs assortis de légendes soutiennent la démonstration. De nombreuses illustrations imprimées sur des panneaux de toile tendue facilitent l'acquisition de connaissances et proposent des compréhensions synthétiques.
Deux films réalisés spécialement en haute définition abordent le contexte ethnologique, l'histoire du moulin et offrent de très belles séquences facilitant le ressenti de la qualité des force physiques en jeu. Les supports de l'exposition sont des créations faites avec des matériaux naturels et utilisent des techniques respectueuses de l'environnement.
Un guide-jeu de la visite : "Le kilo Watt heure dans tous ses états" permet de s'impliquer dans le parcours, de tester ses connaissances et de garder une trace de ses expérimentations et de ses nouvelles acquisitions.

Réalisation Artis (Atelier de recherche des techniques de l'image et du son)
Scénographie Bruno Nury, Michel Leynaud et Jean-Claude Perron
Films Christian Tràn / Graphisme Alain Brechbuhl / Administration Jean-Claude Perron


"L'ODYSÉE DES EAUX"

Espace thématique sur le thème des eaux thermales.
Intérieur de la Tour de Saint Laurent-les-Bains 07

Ouvert au public depuis l'été 2005 Renseignements www.ardeche-otcevenneetmontagne.com et à l'Office de Tourisme (04 66 46 69 94)



Fontaines-sculptures, créations sonores, photographie et cosmologie... La tour de Saint-Laurent-les-Bains offre une exploration pluridisciplinaire conçue comme une ascension à travers les couches géologiques. La visite se déroule en six étapes et débouche en plein ciel sur une terrasse surplombant un paysage grandiose.

NIVEAU I / Accueil, fontaine & environnement sonore "Eau profonde"
Rythmes des profondeurs, ondes et reflets, sablier, stalactites et stalagmites.

NIVEAU II / "l'eau et le feu" fontaine & environnement sonore "Eau de feu"
Descente de l'eau à la rencontre du feu, évocation de Vulcain, forge et enclume, rythmes des geysers et des éruptions volcaniques. Caissons lumineux : Origine de l'eau, Origine du feu, Les rencontres de l'eau et du feu, Le feu de la terre.

NIVEAU III / "l'eau et les minéraux" fontaine & environnement sonore "Eau minérale"
Le long voyage des gouttes à travers les strates et les cristaux depuis la lumière verticale de la pluie vers les cheminements secrets dans l'obscurité de la roche. Caissons lumineux : La minéralisation des eaux, La naissance des roches, La chimie des eaux minérales, Les indications thérapeutiques.

NIVEAU IV / "l'eau et les temps géologiques" Film.

NIVEAU V / "l'eau et les temps historiques" Histoire de l'eau à St-Laurent-les-Bains, Les soins thermaux et les pratiques ancestrales Exposition temporaire annuelle
NIVEAU VI / belvédère.

Réalisation Artis (Atelier de recherche des techniques de l'image et du son)
Scénographie Michel Leynaud, Bruno Nury et Didier Beauvalet.
Fontaines Bruno Nury / Créations sonores Didier Beauvalet et Emmanuelle Joubier
Graphisme Alain Brechbuhl / Photos Michel Leynaud / Administration Jean-Claude Perron


EXPOSITIONS EN STÉRÉOSCOPIE

Utilisant une technique spécifique (de la prise de vue à la diffusion),
la stéréoscopie permet de voir la surface du papier ou de l'écran
se transformer en espace.
Le relief des images facilite la compréhension des formes et des
structures et laisse le regard circuler librement dans la profondeur
de l'image, dans un espace suspendu dans le temps.


"PAS UN JOUR SANS PAYSAGE"


Exposition itinérante pour le Conseil d'Architecture d'Urbanisme et d'Environnement de l'Ardèche utilisant trois procédés stéréo différents. Conçue et réalisée en 1995 à été présentée dans de nombreuses communes de 1995 à 1999.

«SALLE LOUIS LUMIÈRE"


Cité des sciences et de l'industrie,Paris, 10 photographies en relief selon trois procédés différents. Ces images sont issues de recherches personnelles pour une partie , l'autre à été réalisée spécialement pour cette salle consacrée à l'image en relief. Exposition permanente de 1991 à 1998.